08:54h. Wednesday, 16 January 2019

Le Chérif de Banconi (Ousmane Madani Chérif Haïdara) prétend avoir congédié les envoyés de Soumaïla Cissé avec les 100 millions F CFA qui lui étaient destinés. D’autres sources affirment qu’il s’agit non de 100, mais de 80 millions F CFA que le candidat Soumaïla Cissé a offert au Guide des Ançars en vue, non d’obtenir une consigne de vote favorable, mais des bénédictions (la différence est très difficile à établir). Le débat fait en ce moment rage dans le microsome politique mal

AFFAIRE DES «100 MILLIONS F CFA DE SOUMAÏLA CISSÉ À HAÏDARA» « Tout l’argent est resté sur place à Banconi… Je ne pardonnerai jamais l’offense qui m’a été faite par Haïdara» Bandiougou Gakou dixit

 

Il s’agit, selon Mahamadou Hawa Gassama, député à l’Assemblée nationale et membre de l’Union pour la République et la démocratie (URD) sur les antennes d’une radio de la place, d’un accord à la suite duquel, Soumaïla Cissé a fait remettre 100 millions de F CFA au Guide Haïdara. Et toujours selon le député Gassama, des proches de Haïdara ont, par la suite affirmé à Soumaïla Cissé, qu’il «manquait 20 millions de F CFA, puisqu’ils n’avaient perçu que 80 millions». Dr Bandiougou Gakou

Et Mahamadou Hawa Gassama poursuit : «Nous avons donc donné 20 millions de plus pour combler le gap afin qu’il n’y ait pas de problème… Lobjectifn’était pas d’acquérir le soutien du mouvement, mais plutôt d’avoir les bénédictions du guide, un homme de foi».

Mais que ne fut la surprise du députéMahamadou Hawa Gassama d’entendre une autre version des faits, cette fois-ci, de Haïdara lui-même. Gassama s’exprimait ainsi : « Rien ne m’a fait plus mal que d’entendre Haïdara dire qu’il n’a pas pris d’argent. Dieu est notre témoin et Gakou le sait très bien, même s’il veut le faire de manière diplomatique. Je suis prêt à jurer publiquement sur le Coran et j’invite Haïdara à faire de même. Je ne parle d’aucun autre livre sacré, mais du Coran. C’est ma dignité qui est en jeu».  

Dr Bandiougou Gakou: «je ne pardonnerai jamais l’offense »

Le Dr Bandiougou Gakou, ancien militant de l’Adéma, Ancien ministre et ancien ambassadeur du Mali en Iran, lui, s’est exprimé sur la Radio RFM (la Radio de Sax) mardi dernier. Voici sa version :

« En 2013, le camp Soumaïla Cissé m’a fait appel en m’invitant à accompagner Gassama chez Haïdara, ce au regard des relations particulières que j’entretenais avec le Guide. Il en fut ainsi. 

C’est sur place que Gassama a donné les raisons de la mission. Et il a fait sortir l’argent qu’il a déposé sur la table et les échanges ont commencé.

Haïdara a rappelé qu’il est homme populaire, drainant foule et possédant de très nombreux adeptes et qu’il n’est pas évident, en cas de partage du montant en question, que tous reçoivent même le prix du carburant…  Tout se passait comme s’il s’agissait d’un marchandage. 

C’est en ce moment que j’ai intervenu en disant à Haïdara qu’il ne s’agissait nullement d’un jeu politique. Et que c’est moi qui ai dit à Soumaïla Cissé que les bénédictions de Haïdara sont toujours porteuses et les a invités à venir chercher la baraka. C’était ma vision mais je n’exclus pas que les autres aient la leur sur le sujet... En tout état de cause, tout le montant est resté là-bas avec Haïdara… 

Et en plaisantant (j’entretenais des rapports de plaisanterie avec Haïdara) je lui ai dit qu’il ne peut ainsi nous laisser partir sans nous gratifier d’au moins 1 million F CFA chacun. J’ai d’ailleurs regretté ces propos. 

Un de ses proches est par la suite venu prendre tout l’argent et repartir sans rien laisser. J’insiste sur un point : les engagements et conditionnalités dans lesquels le montant a été donné à l’origine n’ont pas prévalu au moment de son acceptation. En tout cas, tout l’argent a été pris sur place… J’ignore le montant exact…  

J’ai tenu à préciser une fois de plus qu’il ne s’agissait pas d’un acte de corruption. Mais plutôt d’une démarche en vue d’obtenir des bénédictions.

Tout homme religieux, Homme de Dieu doit savoir qu’il attire de facto le Cheïtan (Satan). Et il (Satan) ne le laissera jamais tranquille jusqu’à obtenir de lui ce qu’il désire. Tous les Envoyés, de Dieu y compris Mahomet (PSL) ont été confrontés au même phénomène… Ils durent, en toute humilité, revenir sur leurs pas, se repentir et demander pardon à Dieu. 

Ce que je tiens à dire à Haïdara, c’est que si Dieu décide de te choisir, de t’attribuer ses largesses, sache du coup, que tu seras dans la visée de Satan. Les chances de lui échapper résident dans la prière et le sens de l’écoute des autres. 

Il (Haïdara) prétend que nous sommes retournés avec l’argent. Ce n’est pas exact. Tout le montant est resté sur place. Nous ne sommes retournés pas même avec 1 centime. 

Si Satan te pousse ainsi à commettre de tels impaires, il faudra demander pardon à Dieu. Mais en ce qui nous concerne nous les accusés, Dieu ne pardonnera pas. A moins qu’il (Haïdara) revienne sur ses propos en disant ce qui s’est exactement passé, en reconnaissant avoir reçu tout l’argent en retour non d’une consigne de vote, en tout cas, selon ma vision à moi, mais pour des bénédictions. Je dis bien tout l’argent ! 

J’avais énormément confiance et d’estime en lui (Haïdara). Mais suite à cette affaire, j’ai conclu qu’il n’a posé-là un acte religieux, surtout pendant un jour saint (Vendredi) et dans la semaine sacrée du Maouloud. 

J’ai rencontré un de ses proches à travers lequel, je l’ai invité à rectifier ses propos… Dieu le pardonnera certainement, mais pas les fautes commises contre son prochain. Nous n’avions reçu le moindre kopeck au sortir de sa maison ! Tout l’argent est resté sur place et je ne pardonnerais pas l’offense qui m’a été faite… Salam ! »