09:40h. Wednesday, 16 January 2019

Rebondissements cruciaux dans le dossier Norbert Zongo : frissons à Bamako

Le frère de l’ancien président Burkinabé va répondre e ses actes. En effet, la demande d’extradition de François Compaoré par la justice burkinabé a été acceptée par la France qui l’avait précédemment arrêté. La nouvelle a provoqué une grande joie à Ouagadougou où la lumière pourra désormais être faite sur le meurtre de Norbert Zongo, François Compaoré étant désigné comme le commanditaire de ce crime odieux pour éliminer le journaliste d’investigation qui dérangeait beaucoup les prédateurs de l’économie burkinabé.   Rappelons que l’assassinat du journaliste Norbert Zongo a eu lieu le 13 décembre 1998. Mais les meurtriers sont en train de se faire rattraper par leur acte. Ce qui donne des frisons aux meurtriers de Birama Touré qui savent qu’ils ont beau manœuvrer, ils seront rattrapés par l’histoire. Et signe prémonitoire, Birama Touré se surnommait Zongo ! François Compaoré 1