08:54h. Wednesday, 16 January 2019

Crise de leadership à la Céni : le magistrat Amadou Ba remis en selle par ses collègues de la cour suprême

Ceux qui décriaient le cumul exercé par le magistrat n’avaient pas tort car l’histoire vient de leur donner raison. En effet, étant président de la Céni et en même temps membre de la Cour suprême, Amadou a vient de mettre à contribution cette même Cour suprême pour retrouver son poste de président de la Céni d’où il avait été éjecté par les membres de ladite Céni, suite à une assemblée générale extraordinaire pour statuer sur la question. En effet, la Cour suprême que le sieur Amadou Ba avait saisie, vient donc de rendre un arrêt demandant de surseoir à cette décision de l’assemblée générale. Par conséquent, Amadou Ba et Dr Beffon Cissé reprennent leurs postes respectifs de président et de premier questeur de la Céni où ils étaient déjà remplacés respectivement par Me Issiaka Sanogo et Evariste Fousseini Camara. Même si on présume que la Cour suprême a dit le droit, au plan éthique cela ne passe pas, parce que c’est beau la famille !