00:58h. Wednesday, 16 January 2019
BREVES ET CONFIDENCES DU SPHINX
Brèves et confidences du Sphinx

BREVES ET CONFIDENCES DU SPHINX

Ami met le feu au Sheraton   La traditionnelle soirée de gala du Comité olympique et sportif du Mali dénommée « Nuit du mérite sportif » qui s’est tenue le week-end dernier à l’hôtel Sheraton, a été l’occasion pour la Première dame, Mme Kéïta Aminata...
MAHAMOUD DICKO PERSISTE ET SIGNE
Gouvernance

MAHAMOUD DICKO PERSISTE ET SIGNE

Un programme pédagogique relatif à l’enseignement de l’Homosexualité dans nos écoles est actuellement en voie d’adoption à Ségou. Il s’agit, selon, Malamoud Dicko, Président du Haut Conseil Islamique (HCIM) de faire accepter et /ou tolérer la pratique de l’Homosexualité dès  la 5èmeannée de l’Ecole Fondamentale jusqu’au niveau supérieur. Mais pas question ! Nous avons écouté, traduit et transcrit l’enregistrement vocal pour vous

 

PRISE D’OTAGE Communiqué du Comité de crise Issiaka Tamboura. 

Brèves et confidences du Sphinx

PRISE D’OTAGE Communiqué du Comité de crise Issiaka Tamboura. 


Communiqué du Comité de crise Issiaka Tamboura.  La presse malienne a appris avec consternation la disparition inquiétante depuis jeudi matin de notre confrère Issiaka Tamboura. Cette disparition reste pour l'heure inexpliquée et le ministre de l'Economie numérique...
MEDIA  Cheick Hamalla Sylla de l’AUBE rend hommage à Sacré Issa
Tribune

MEDIA Cheick Hamalla Sylla de l’AUBE rend hommage à Sacré Issa

ADIEU SACROUZE.    La presse malienne vient de perdre une de ses plus belles plumes, Issa Doumbia communément appelé Sacré. Journaliste à l’AMAP, ancien chargé de mission et ancien conseiller technique à la présidence de la République sous le mandat du...
Economía 
Kleptomanie financière    EN VIOLATION DES DIRECTIVES DE L’UEMOA, LA CEDEAO ET L’IUT  L’Etat fait main-base sur le Fonds d’accès universel
Les archives du Sphinx

Kleptomanie financière EN VIOLATION DES DIRECTIVES DE L’UEMOA, LA CEDEAO ET L’IUT L’Etat fait main-base sur le Fonds d’accès universel

En catimini, les députés de l’Assemblée nationale  ont voté à l’unanimité le projet de loi relatif à la création de l’Agence de gestion des fonds d’accès universel (Agefau). Il s’agit d’un ancien projet passé entre les mains de plusieurs ministres en charge de la communication ‘cinq au moins). Mais c’est mal connaitre IBK qui a exigé  que le projet tant controversé soit soumis au vote des députés qui l’ont adopté en violation des dispositions de l’Uemoa, notamment la Directive n° 04/2006/Cm/Uemoa relative au service universel et aux obligations de performance du réseau  et en foulant aux pieds les principes édictés par l’Union internationale des télécommunications. L’essentiel, pour IBK et ses ouailles –qui ont lancé une véritable OPA sur les deniers publics-, c’est de faire main-basse sur cette manne financière.

 ACQUISITION D’AVIONS MILITAIRES PAR LE MALI
Investigation

ACQUISITION D’AVIONS MILITAIRES PAR LE MALI

Que ne fera-t-on au Mali sous le couvert du «secret défense» dans le cadre d’attribution de marchés douteux ? Après celui consécutif au Boeing 737 du président de la République, place aujourd’hui à ces avions militaires faisant encore la fierté et le bonheur de tous les Maliens mais acquis dans des conditions troubles en violation des procédures administratives et financières requises et, avec à la clef, des cas de surévaluations estimées à des centaines de millions, voire des milliards F CFA. Dans certains cas, c’est la qualité même de l’appareil qui s’avère hypothétique.

 

Malversations financières dans l’acquisition d’équipements militaires
Investigation

Malversations financières dans l’acquisition d’équipements militaires

C’est un président visiblement agacé qui recevait les rapports de la CASCA (cellule d’appui aux structures de contrôle de l’administration) en Novembre 2013 ; il lui était alors inimaginable que des fonctionnaires d’un pays en guerre puissent se livrer à des actes de corruption et de délinquance financière. Ibrahim Boubacar Keita, alors fraichement élu à la tête de l’État s’insurgeait ainsi : « Je ne puis donc tolérer le détournement ou la mauvaise gestion des ressources publiques. […] Je prends l’engagement que personne n’entravera le cours de la justice. […] L’argent du peuple sera restitué, s’il doit l’être et ce, sans préjudice des réparations et poursuites requises. »

ADJUCATION DOUTEUSE DU MARCHÉ DES ENGRAIS
Investigation

ADJUCATION DOUTEUSE DU MARCHÉ DES ENGRAIS

C’est suite à l’appel d’offres international n°02/2017/GIE portant fourniture de complexe céréales pour la campagne 2018-2019 que la société TOGUNA a été gratifiée de 40% dudit marché pour un montant de 31 milliards F CFA. Ce, dans des conditions très douteuses. L’offre...
REPLIQUE DE SOUMAÏLA CISSE APRES L’INVESTITURE D’IBK : 
Les archives du Sphinx

REPLIQUE DE SOUMAÏLA CISSE APRES L’INVESTITURE D’IBK : 

Alors que la Cour Suprême venait de finir d’installer IBK dans les fonctions de président de la République pour un second mandat, le mardi 04 septembre dernier, Soumaïla Cissé a tenu quelques heures après un meeting sur l’Esplanade de la Bourse du travail, pour fustiger cette investiture qui est « une imposture », selon lui.  Rappelant que la lutte pour la justice, la vérité et la liberté de l’opposition ne fait que commencer, Soumaïla Cissé a appelé les Maliens à intensifier la résistance afin de restaurer l’expression de la volonté du peuple, non sans déclarer qu’à partir du lundi 03 septembre dernier, IBK n’est plus le président de la République du Mali.

JUSTICE    Amadou Haya Sanogo : Une patate chaude entre les mains dIBK
Les archives du Sphinx

JUSTICE Amadou Haya Sanogo : Une patate chaude entre les mains d'IBK

Qu’est-ce qui empêche réellement la tenue d’un procès tant réclamé par les deux parties en conflit ? Seul le régime IBK pourra répondre à cette question embarrassante qui taraude les esprits au Mali comme à l’étranger. De toute façon, en jouant avec le feu, pardon avec une patate fumante, on risque de se brûler les doigts car une fin d’année tumultueuse s’annonce déjà avec ce dossier qui mobilise les femmes et parents des mis en cause, les organisations de défense des droits de l’Homme, la partie civile, bref tout le monde y compris l’opinion nationale et internationale, sauf certainement le pouvoir actuel, uniquement préoccupé par une réélection moins probable du châtelain de Sébénicoro.


 

Rentrée judiciaire 2018-2019 : Les syndicalistes mettent leur menace à exécution et réclament toujours la tête de Tapily
Brèves et confidences du Sphinx

Rentrée judiciaire 2018-2019 : Les syndicalistes mettent leur menace à exécution et réclament toujours la tête de Tapily

Pas l’ombre d’un membre de bureau syndical (SAM et SYLIMA) lors de la rentrée judiciaire 2018 -2019, hier jeudi !  Une absence qui fait suite à la promesse de boycott de toute activité à laquelle sera présent et/ou que présidera le sieur Tapily, Président de la Cour suprême. Ce dernier est, par les syndicalistes, accusé d’acte de traitrise (forfaiture) à la suite du bras de fer des 100 jours avec le Gouvernement. Ils réclament sa démission pure et simple. En attendant, ils ont promis de le fuir comme la peste. D’où leur absence à la cérémonie de la rentrée judiciaire hier jeudi. 

Chez les policiers, c’est la grogne
Brèves et confidences du Sphinx

Chez les policiers, c’est la grogne

Ces derniers temps, les policiers ne sont pas du tout contents de leur hiérarchie, suite à la mort du jeune sergent de police Saliou Traoré du GMS, âgé de 23 ans, envoyé avec des collègues du 6è arrondissement pour assister un huissier qui devait mener une opération de déguerpissement à Badianbougou. Pas bien armés et en effectif réduit, ils ont été molestés par la population en révolte et le jeune Saliou a succombé à ses blessures, sitôt transporté à l’hôpital. Pour les syndicalistes, « il a été envoyé à la boucherie et les responsables doivent répondre de leurs actes ». Ce fait qui intervient au moment où le conseil des ministres a rejeté le projet de loi devant améliorer les conditions des policiers, pour « complément d’informations » (sic), en rajoute à la grogne qui enfle désormais.

Brèves et confidences du Sphinx

Gilets d’identification des journalistes ou camisoles de force ?

Les gilets remis aux journalistes, soi-disant pour bien les identifier et les protéger lors des manifestations comporte bien des dessous comme l’a prouvé la répression qui s’est abattue sur des reporters lors du rassemblement appelé par la Coalition Fsd/Cofop à la Bourse du travail. Il ne faut pas se leurrer : ces gilets, véritables camisoles de force poussent les journalistes à mieux se faire cibler pour détruire les images gênantes des forces de l’ordre qu’ils prennent lors des manifestations. Imaginez alors, Adama Dramé du journal « Le Sphinx » emmitouflé dans un de ces gilets pour aller en reportage, c’est du pain béni pour les prédateurs qui le guettent comme une proie !

RENOUVELLEMENT DU BUREAU DU SYNTADE – UNTM 
Brèves et confidences du Sphinx

RENOUVELLEMENT DU BUREAU DU SYNTADE – UNTM 

Le secrétaire général sortant du Syndicat nationaldes travailleurs de l'administration d’Etat(SYNTADE)persiste et signe : la date du Congrès est fixée au 21 et 22 Novembre 2019. Une décision contestée par une forte tendance qui la juge unilatérale et en violation des textes. 

Aussi,les contestataires remettent en cause la qualité des délégués devant prendre part auxdites assises parce que présumés proches du secrétaire général sortant. 

Autres griefs : la non-tenue du Conseil National, la fixation de la date du congrès sans réunion préalable, l’Iniquité dans la répartition de délégués... Les protestataires ont, par écrit signifier leur désaccord par rapport à la date dudit congrès pour les motifs évoqués plus haut. 

Mais en début de semaine dernière et à la faveur d’une énième réunion, les différents protagonistes sont parvenus à un début consensus : d’accord pour les 21 et 22 Novembre ! Mais le secrétaire général sortant (Katilé) doit au préalable clarifier la situation des délégués et faire respecter tous les critères électoraux. 

Il nous revient qu’un redoutable concurrent est à l’affût… Là résiderait toute la crainte de Monsieur Katilé. Nous y reviendrons !  

Le Président POUTINE aux responsables africains… «Ma Famille d’Abord» ?
Brèves et confidences du Sphinx

Le Président POUTINE aux responsables africains… «Ma Famille d’Abord» ?

Le Président Russe Vladimir Poutine a fait une déclaration très poignante, courant semaine dernière, à l’attention des dirigeants africains. Certains ont vite fait de voir dans ses propos, le cas de « Ma Famille d’abord » : Constatez-le vous-mêmes :    

VLADIMIR POUTINE : «Quand un Africain devient riche, ses comptes bancaires sont en Suisse. Il se soigne en France. Il investit en Allemagne. Il achète à Dubaï. Il consomme chinois. Il prie à Rome ou à la Mecque. Ses enfants étudient en Europe. Ses tourismes s'effectuent au Canada, Usa, France. S'il meurt, il veut être enterré en Afrique, au pays natal. L'Afrique n'est qu'un cimetière pour l'Africain. Comment développer un cimetière ? ». 

La coïncidence voudrait que les pays cités par le Président Russe soient les plus prisés par ceux de «Ma Famille d’abord». 

L'énigme

Quelle est cette belle et jeune fille aux allures de mannequin qui a passé deux nuitées au George V avant de devenir ministre ?

Quelle est cette belle et jeune fille aux allures de mannequin qui a passé deux nuits dans les bras d’une grosse légume de la République dans une suite-duplex située sur les étages supérieurs d’un select et grand hôtel parisien situé au 8èmearrondissement de Paris,  à quelque mètres de la plus célèbre avenue du monde,  « Les Champs-Elysées »,  que cette dernière loue depuis plus d’un an en raison de 6 000 euros la nuitée (prix drastiquement réduit) soit,  tout de même,  la bagatelle de 3,9 millions par jour,  réglés par un de ses nombreux prête-noms : A.Y

Vous y êtes ? Un  indice : après ce séjour parisien, notre « belle créature » a été bombardée à un très important poste du pays grâce,  naturellement,  au coup de pouce de son tout puissant amant.

Celle ou celui qui trouvera la bonne réponse aura droit à séjour, tous frais payés, au George V de Paris.

Brèves et confidences du Sphinx

Présumé kidnapping d’Adama Dramé (DIRPUB – «Le Sphinx») en France

L’idiot, dit-on, voit le monde autour de lui sous son propre prisme et ne peut aller au-delà de ses préjugés ! Depuis maintenant quelques jours, des rumeurs savamment distillées sur les réseaux sociaux font état du kidnapping d’Adama Dramé par des inconnus en France. Il s’agit visiblement pour les auteurs de ces vraies fausses informations d’en savoir un peu plus sur la situation de notre DIRPUB à l’heure actuelle. Une éventuelle réaction les y aidera. Trop facile !

Mais en parlant de la France, ces tarés veulent faire croire à d’autres abrutis de la même espèce que ce pays est à l’image du Mali où le premier dictateur de passage et/ou ses sbires peuvent commettre impunément des actes de barbarie et autres violations des droits humains. Heureux les simples d’esprit ! Dans ces pays civilisés et rattachés aux valeurs républicaines et démocratiques, les choses ne se passent pas ainsi ! L’idiot du village ne l’ignore pas ! Seulement il compte trouver des personnes pour le croire. 

Et pour ce qui est de la présence ou non d’Adama Dramé en France, au Mali ou sur la lune, il peut consulter les jeteurs de cauris pour savoir. 

PRODUCTION D’OR AU MALI  La contradiction des chiffres
Gouvernance

PRODUCTION D’OR AU MALI La contradiction des chiffres

« L’or à la croisée des chemins : Étude d’évaluation des chaînes d’approvisionnement en or produit au Burkina Faso, au Mali et au Niger ». C’est l’étude réalisée par l’OCDE sur la base de recherches effectuées en 2018, résultant d’une analyse de la littérature sur le sujet et d’entretiens réalisées au Burkina Faso, au Niger, au Mali et en France avec des acteurs clés de la production et négoce des ressources en or, représentants des États concernés et organisations inte

FAUX ET USAGE DE FAUX EN MATIERE FONCIERE A KALABANBOUGOU
Investigation

FAUX ET USAGE DE FAUX EN MATIERE FONCIERE A KALABANBOUGOU

Des titres fonciers créés par le cercle de Kati sur un titre foncier du district de Bamako, plus précisément sur un terrain préalablement mis à la disposition de la commune IV du district de Bamako par le gouvernement statuant en conseil des ministres, c’est ce qui se passe à Kalabanbougou, au sujet de cette affaire qu’il convient d’appeler la convoitise des rapaces du foncier de Kati sur les 100 ha de Bamako. Mais plus grave, comme l’atteste une lettre du directeur régional des Domaines du district de Bamako, lequel avait reçu le dossier de son homologue de Koulikoro via le bureau de Kati pour « localisation erronée », les demandeurs de titres fonciers, pour réclamer cette parcelle, la situent à Samaya, mais curieusement les titres fonciers sortent à Kati avec localisation à Kalabanbougou en commune IV. Quel prestidigitateur serait-il passé par-là ?

Les plus lus
Saint Izac fait de la récup à Koulikoro
Brèves et confidences du Sphinx

Saint Izac fait de la récup à Koulikoro

On annonçait Ag Erlaf à Koulikoro, le jeudi dernier, 15 novembre, pour inaugurer les réalisations du maire de la commune urbaine de ladite ville au cours de l’année 2018. Mais en lieu d’AG Erlaf, c’est Saint Izac, pardon Issiaka Sidibé, président de l’Assemblée nationale, qui se pointe. N’ayant certainement pas oublié la déculottée que le jeune maire Urd, Eli Diarra lui a flanqué lors des municipales dans cette localité qui est sa base politique, Saint Izac a voulu faire de la récupération en déclarant aux journalistes que si toutes ces réalisations ont pu avoir lieu, cela a été facilité par la réalisation de la route à deux voies reliant Bamako à Koulikoro. Question de chercher à tirer la couverture vers eux du Rpm. C’est honteux !